Sélectionner une page

Avez-vous déjà été éblouie par des aquarelles mystiques ? Mais comment reproduire cet effet si spécial ? On peut retrouver cette brume mystérieuse dans des sous-bois en forêt, mais c’est dans un paysage de montagne monochrome que j’ai décidé de vous montrer comment peindre la brume à l’aquarelle. Retrouvez la démonstration commentée dans la vidéo ci-dessous.

Matériel

Voici la liste du matériel que j’utilise pour peindre cette aquarelle :

  • papier 100% coton
  • gros pinceau à lavis
  • gros pinceau rond
  • 1 couleur d’aquarelle (godet ou tube)
  • un pot à eau
  • un sèche-cheveux pour sécher rapidement (pas obligatoire si vous avez le temps d’attendre entre les étapes)

Adaptez la taille de vos pinceaux à la taille de votre aquarelle.

Pas-à-pas facile accessible aux débutants à l'aquarelle. Peindre un paysage de montagne dans la brume avec une seule couleur (monochrome).
Paysage montagneux dans la brume à peindre. Tutoriel facile pour apprendre à peindre la brume à l'aquarelle.

Paysage de montagne dans la brume : les étapes

Voulant me concentrer sur la création de la brume, je réalise cette aquarelle avec une seule couleur (monochrome). J’utilise le bleu indigo, mais rien ne vous empêche de la réaliser avec une autre couleur.

Pour cette aquarelle, je peins du haut vers le bas. La méthode n’est pas très compliquée, mais répétitive.

Temps nécessaire : 30 minutes.

Étapes de réalisation :

  1. Mouiller le papier

    Mouillez le papier sur les deux faces à l’aide d’un gros pinceau.
    Le trempage de la feuille est possible.
    (si vous peignez sur un bloc, ne détachez pas la feuille et mouillez que le recto)

  2. Préparez votre jus coloré

    Prélevez de la peinture et diluezla dans de l’eau.
    Plus vous ajoutez d’eau, plus votre peinture sera claire.

    Pour cette peinture on utilise le principe de la perspective atmosphérique, c’est-à-dire que plus on avancera vers le premier plan, plus on foncera la couleur.

  3. Peindre le ciel

    Appliquez le bleu indigo clair préparé précédemment dans l’humide. Commencez par le haut et descendez.
    N’hésitez pas à ajouter de la peinture si celle-ci vous semble trop claire, la peinture s’éclaircissant au séchage.

  4. Séchez le ciel

    Une fois votre ciel appliqué, laissez sécher.
    Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux pour accélérer le processus.

  5. Préparer la couleur de la montagne la plus éloignée

    Ajouter du pigment à votre jus utilisé pour le ciel afin de foncer la couleur.
    Attention à ne pas en ajouter de trop, allez y par petite touche.

  6. Peindre la montagne du fond

    Peignez la montagne la plus éloignée.

  7. Créez la brume du paysage de montagne dans la brume

    Prenez un pinceau propre et humide. Passez-le sur le bas de la montagne. Ainsi vous créez du flou et donc un effet de brume.

  8. Séchez la montagne

    Quand le résultat vous convient, laissez sécher. Utilisez un sèche-cheveux pour accélérer le séchage.

  9. Recommencez la procédure

    Reprenez les étapes 5 à 8 en augmentant l’intensité des montagnes au fur et à mesure.

  10. Peindre le premier plan

    Au premier plan ajouter des branchages. Pour réaliser des banchages d’arbres, faites des touches avec le corps de votre pinceau sans trop réfléchir.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Citrouille à l'aquarelle en 5 min [débutant]

N’hésitez pas à partager vos réalisations avec le #aquarellecreative sur les réseaux sociaux.

Transcription de la vidéo

Paysage de montagne dans la brume facile.

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de la chaîne Aquarelles Créative.

Aujourd’hui nous allons peindre ce paysage brumeux.

Alors pour peindre ce paysage on va le peindre dans l’humide. On va commencer par mouiller la feuille j’utilise du papier coton. Je vais mouiller les deux côtés, je commence par le dos.

J’applique avec mon pinceau à lavis une quantité assez importante d’eau afin que l’eau rentre bien au cœur de la feuille.

Ensuite, une fois que le dos est terminé… Vous voyez ma feuille à un petit peu gondolé j’applique l’eau de la même façon à l’endroit et vous allez voir ça va être un peu magique la feuille va se tordre d’elle-même se repositionner. Comme les fibres seront bien humidifiées des deux côtés du coup, ça ne tirera pas plus d’un côté que de l’autre. Vous voyez ma feuille en train de se placer correctement.

Une fois mon papier bien humide, je prépare mes couleurs comme ça, je laisse le temps à l’eau de bien pénétrer à l’intérieur. Je réalise ce paysage avec une seule couleur et là je vais utiliser de l’indigo. C’est de l’indigo cotman.

Donc je teste ma couleur, je veux une couleur assez claire pour le ciel.

J’applique mon indigo dans l’humide. Alors au final moi je me suis rendu compte que mon ciel une fois sec était un peu trop clair par rapport à ce que j’aurais bien voulu donc n’hésitez pas à mettre un petit peu plus que ce que vous observez sachant que lorsque cela va sécher, la couleur va s’éclaircir. Et je descends tranquillement jusqu’au bout de ma feuille.
Vous voyez, je remets de la couleur en haut.

Puis je sèche.

Ma première couche est bien sèche, je veux pouvoir commencer à peindre les montagnes.

Nous allons faire l’aquarelle du haut vers le bas. Les premières montagnes que nous allons peindre sont les plus éloignées, donc celles-ci sont assez claires.

J’ajoute du bleu indigo sur ma palette et je trace ma montagne. Je me suis inspiré d’une photo de référence pour créer mes montagnes.

Une fois la couleur appliquée, je reprends mon pinceau à lavis que je charge en haut. Je l’essore tout de même sur le bord de mon gobelet et j’applique l’eau. De cette manière je crée du flou.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Noël à l'Aquarelle : 24 idées

Et je resèche.

montagne à l’aide de mon pinceau, celle-ci est plus foncée que la première.

Cette aquarelle est réalisée avec le principe de la perspective atmosphérique.

Je réitère la même étape que tout à l’heure, je viens avec mon pinceau humide flouter le bas de la montagne.

Et je sèche.

Je continue, je reprélève de la peinture. L’idée ici c’est de réaliser des jus de plus en plus foncés, car avec le principe de perspectives atmosphérique plus les montagnes sont près de nous, plus on les voit foncées et plus elles sont loin ont les voit claires et bleutées.

Puis je recommence la même procédure : j’applique mon pinceau imbibé d’eau. Entre chaque montagne je sèche.

J’attends bien que la montagne supérieure est bien sèche avant de faire la suite.

Je continue avec ma petite montagne de plus en plus foncée.

Alors là comme la montagne est plus en plus près on peut commencer à dessiner quelques arbres lointains en haut avec la pointe du pinceau il suffit de faire des petits machins qui ressort et encore une fois on passe de l’eau afin de créer la brume.

Le plus loin en cette aquarelle c’est d’attendre entre chaque couche de peinture. Là pour le tuto, j’ai préféré utiliser un sèche-cheveux, mais si vous voulez avoir de beaux résultats le mieux est d’attendre.

Cette fois-ci je continue avec une peinture très foncée, là on arrive sur nos premiers plans et et je crée mes petits sapins, mes petits arbres de plus en plus qu’on voit en haut de la montagne.

Je termine cet étage toujours pareil par humidifier le bas pour créer la brume.

On n’oublie pas de sécher avant de recommencer la procédure.

Du coup, je me suis dit que j’allais ajouter encore un premier plan J’ai intensifié mon premier plan pour qu’il soit bien foncé puis je continue.
J’ai décidé de créer un peu de textures comme des feuillages sur le devant donc j’applique de la peinture je ne veux pas forcément que se soit rectiligne et s’il y a du blanc c’est tant mieux. De toute façon je vais revenir dessus après séchage.

Avec le corps de mon pinceau je vais essayer de créer des feuillages donc j’applique les feuillages avec le corps de mon pinceau je le penche et je fais des traces tout simplement.
Là je continue à essayer de créer des branches, des petites feuilles.

Il suffit de faire des marques avec le bout de son pinceau, pour pas trop réfléchir et y aller.

Pensez à vous abonner à la chaîne afin de recevoir les nouvelles vidéos.

Je vous remercie d’avoir regardé cette vidéo et si vous avez aimé un petit pouce bleu me ferait plaisir et ça m’aiderait à me faire connaître.

On termine par sécher complètement notre aquarelle.

On a réalisé un beau paysage de montagne dans la brume. A bientôt

Cookie Consent with Real Cookie Banner
%d blogueurs aiment cette page :