Comment peindre une rose à l'aquarelle quand on débute
Etudes

Comment peindre une rose à l’aquarelle ?

J’ai commencé l’aquarelle en suivant des tutos pour apprendre les bases, mais un jour, les tutos ne m’ont plus intéressé et je voulais peindre mes propres réalisations. Me voilà avec l’idée de peindre une rose à l’aquarelle ! Je me mets à regarder des roses et là, je prends peur, car cette fleur est si complexe. Mon but n’était pas de recopier un énième tuto, mais de savoir réellement peindre des roses. Dans cet article, je vais vous présenter comment j’ai appris à peindre mes propres roses à l’aquarelle que ce soit d’après une photo, à partir d’une rose réelle ou d’imagination (même sans savoir dessiner). Ainsi après avoir lu cet article jusqu’au bout, vous serez capable de vous amuser à peindre des roses à l’aquarelle sans modération.

Article complet pour peindre une rose à l'aquarelle d'après photo, à partir d'une rose réelle ou d'imagination.
Pas le temps de lire l’article ? Enregistre cette épingle dans un de tes tableaux pour le retrouver plus tard 😉

Etudions la rose

La structure d’une rose

Devant l’ampleur de la tâche, je décide d’y aller par étape. La scientifique a pris le dessus sur l’artiste. Je ne me suis donc pas mise à peindre ma rose à l’aquarelle tout de suite. Au premier coup d’œil, elle peut faire peur avec tous ses pétales les uns dans les autres, des feuilles dont les extrémités ne sont pas lisses et des couleurs à n’en plus finir. Il existe une grande variété de roses, mais je vais me concentrer sur la plus populaire et celle qu’il vous vient sans doute à l’esprit lorsque l’on vous parle de roses.
Mais avant de me lancer tête baissée, j’ai préféré recueillir les informations (mon côté scientifique) et progresser par étape. La première étant d’étudier la structure de la rose, comment elle est formée, comment ses pétales créent des zones sombres et d’autres claires.

Une branche de rosier se compose de :

  • la fleur (pétales plus ou moins serrés entre elles),
  • de sépales,
  • d’une tige,
  • d’épines (plus ou moins concentré),
  • de feuilles.
Structure d'une tige de rosier

A cela s’ajoutent les différentes vues d’une rose :

  • du dessus,
  • en bouton (plus ou moins avancé),
  • semi-ouvert,
  • de côté,
  • etc…

On se retrouve avec une infinie possibilité de peindre une rose. En plus du fait que les roses sont de belles fleurs avec une merveilleuse odeur (pour certaines), c’est sans doute une des raisons que finalement ça reste un indémodable.

En tant que débutant, vous vous doutez bien qu’on ne va pas partir dans l’hyperréalisme, mais nous allons simplifier la fleur et son environnement en choisissant ce que l’on veut faire apparaître sur le papier. La simplification est un des premiers principes à connaître dans le dessin ou la peinture.

Observer les ombres et lumières

Pour donner du réalisme et du volume à notre rose, on va un peu s’intéresser à la lumière et repérer les zones d’ombres.

On repère deux principales zones :

  • les zones d’ombre au niveau de la base des pétales, dans le fond. Les pétales sont trop serrés pour recevoir la lumière.
  • les zones de lumières au niveau du haut des pétales. Ce sont les extrémités qui reçoivent le plus de lumière.
Les différentes zones d'ombre et de lumière sur une rose.

Un petit exercice : recherchez des photos de roses et regardez leur structure et comment sont placés les ombres. A force d’observation, vous saurez où les placer dans une peinture d’imagination.

Dans la suite de cet article, nous verrons comment peindre des roses sans savoir dessiner 😉

Le matériel pour peindre des roses à l’aquarelle

Voici le matériel que j’utilise pour peindre mes roses à l’aquarelle. Cette liste est là pour vous aiguiller si vous êtes débutant, mais n’est pas à prendre pour exact. Le mieux est de commencer avec le matériel que vous maitrisez ou préférez, puis tester avec un autre papier ou d’autres pinceaux et vous faire votre propre expérience.

  • J’utilise du papier aquarelle 100 % coton grain fin. Mes préférences vont pour le papier Fabriano et le papier aquarelle Arches. J’achète mon papier au format 56×76 cm que je redécoupe en fonction de mes besoins. Le site des Géants des beaux-arts est bien fourni en papier aquarelle. Ils proposent les feuilles à l’unité ou par lot de 5.
    Je vous déconseille de faire votre réalisation finale sur du papier cellulose (même si régulièrement vous entendrez que ça suffit quand on débute), pour la simple raison que vous apprendrez mal le comportement de l’eau et des pigments sur le papier sans parler du fait que vous n’obtiendrez pas du tout le même résultat. Je garde le papier cellulose pour mes tests, recherches, brouillons et vignettes.
  • un pinceau rond moyen : j’utilise le pinceau Winsor & Newton Cotman n°6
  • un pinceau à lavis moyen (non obligatoire) : j’ai le Raphaël Softaqua 805 n°2
  • de la peinture aquarelle : j’utilise encore les aquarelles Winsor & Newton Cotman (je me force à les terminer avant de passer à l’extra-fine, d’autant plus qu’elles me sont suffisantes pour le moment ainsi que pour mes croquis de carnet de voyage)
  • les couleurs : celles qui vous font plaisir. Vous pouvez en choisir deux dont une sera la principale et l’autre y sera ajoutée par touche.

Peindre une rose à l’aquarelle sans croquis

Je vais vous présenter une façon de peindre une rose à l’aquarelle avec 5-6 coups de pinceau. Au début, vous réfléchirez avant de poser votre pinceau, mais ensuite vous les peindrez assez rapidement. Les roses les mieux réalisées avec cette technique seront celles réalisées “à l’instinct” sans trop se prendre la tête (mais en respectant quelques recommandations). C’est une technique d’aquarelle dite “moderne”.

Quelques recommandations :

  • laissez des blancs (espaces négatifs) qui représenteront la lumière (laissez respirer votre aquarelle),
  • variez l’intensité en mettant plus ou moins de pigments à certains endroits comme au niveau du cœur de la rose.

Bon maintenant passons aux choses sérieuses et voyons enfin comment faire cette rose.

Etape 1 : On commence par le cœur de la fleur. Trempez votre pinceau dans votre aquarelle très pigmentée. Vous pouvez la prendre directement dans le godet (préalablement réveillé). Puis tracez les premiers traits en forme de demi-cercles ou cœur qui s’entrelacent.
Soit vous tracez des traits fins (photo gauche) ou vous commencez fin pour finir en aplatissant votre pinceau (photo droite).

Etape 2 : Continuez autour du cœur.

Etape 3 : Rincez complètement votre pinceau (ou prenez votre pinceau à lavis si vous avez commencé avec le pinceau rond) et appliquez-le en touchant vos derniers traits de pinceaux. L’aquarelle fuse dans les pétales d’eau que vous venez d’appliquer.

Astuce : pensez à toujours essorer votre pinceau sur le bord du bocal après l’avoir trempé dans l’eau. Cette astuce s’applique aussi lorsque vous prenez de la peinture. Dans ce cas, utilisez le bord de votre palette.

Etape 4 : Ajoutez des pigments concentrés sur les bords extérieurs des marques d’eau, en pointe ou en demi-cercle fin.

Etape 5 : Ajustez votre rose en ajoutant du pigment si besoin et avec parcimonie.

Etapes pour peindre une rose à l'aquarelle sans croquis (technique d'aquarelle moderne)
Étapes pour peindre une rose sans croquis à l’aquarelle
Différentes roses que l'on peut obtenir en suivant les étapes précédentes.
Différentes roses que l’on peut obtenir

Deux choses importantes dans cette technique :

  • l’observation de votre rose dans son ensemble pour juger d’un ajout de pigment ou non,
  • prendre plaisir et laisser votre créativité guider votre pinceau.
Vidéo de Jenna Rainey

Peindre une rose réaliste avec croquis

Deux méthodes pour réaliser un croquis sans savoir dessiner

Vous ne savez pas dessiner, alors vous pensez que les croquis ce n’est pas pour vous. Si c’est le cas, vous avez tort. Ce n’est pas parce que vous ne savez pas dessiner que vous n’avez pas le droit de vous amuser à peindre à l’aquarelle, même des sujets qui demandent un croquis.

1 – Décalquer votre fleur

Bah oui quoi ? Qui vous a dit que vous n’aviez pas le droit de prendre un papier calque ou de vous mettre à la fenêtre pour tracer les contours de votre sujet ? Je suppose que si vous lisez cet article, c’est que vous apprenez à peindre à l’aquarelle, donc il est logique que vous vous concentriez sur ce que vous apprenez : l’aquarelle (et non le dessin).

Une erreur fréquente, que j’ai réalisée sur le croquis du dessous, est de vouloir tout recopier à l’identique et d’oublier de simplifier. Regardez comment le cœur de ma rose est un fouillis total. Ça m’a valu des difficultés à le peindre.

Croquis réalisé avec du papier calque

Soit vous apprendrez quelques bases du dessin au fur et à mesure de vos réalisations, soit plus tard quand vous en ressentirez le besoin pour continuer à progresser dans vos aquarelles. Mais surtout, si vous avez envie de vous faire plaisir à peindre quelque chose de complexe à dessiner pour vous, franchement ne vous privez pas ! Amusez-vous !

Et franchement, ça va bien plus vite…

2 – Apprendre une technique pour dessiner votre rose

Si vous apprenez une technique pour dessiner les roses vous pourrez réaliser vos compositions sans modèle rapidement. Et en plus, vous ne ferez pas l’erreur d’oublier la simplification. Sur internet, on trouve plusieurs tutos qui expliquent comment dessiner une rose, mais la base est la même, des pétales en forme de cône ou de cœur qui s’imbriquent les une dans les autres.

Croquis réalisé avec la méthode des cônes expliqués dans le livre Mon cours d’aquarelle en 30 jours

Voici deux vidéos de Jordan Molina qui vous permettront de dessiner des roses. Arrêtez-vous aux contours pour ensuite peindre les pétales. Mais je vous invite tout de même à regarder la vidéo jusqu’au bout, car le principe reste le même pour le crayon ou la peinture.

La façon dont je dessine des roses depuis l’enfance 😅

Peindre les pétales en dégradé

Etape 1 : préparez vos couleurs
Si c’est votre première rose et que vous souhaitez prioriser la technique, vous pouvez la peindre avec une seule couleur. Sinon, choisissez-en au moins deux.

Préparez 3 tons de votre couleur en diluant la peinture :

  • un ton très clair qui servira de base pour votre rose
  • un ton moyen
  • un ton foncé qui peut être la peinture sans dilution

Etape 2 : Peindre une première couche
Effectuez un premier lavis sur toute votre rose avec le ton très clair que vous avez préparé précédemment. Cette étape permet de casser le blanc du papier pour que les zones blanches ne le soient pas entièrement.

Ce premier glacis est facultatif, mais pour avoir tester les deux versions avec et sans, je trouve que le résultat est meilleur avec une légère première couche.

Cette technique de première couche aussi appelée glacis est très utilisée à l’aquarelle.

Etape 3 : Ajouter la couleur foncée
Pour cette étape, j’utilise mon pinceau rond n°6, mais la taille de votre pinceau dépend aussi de la taille de votre rose.
Chargez votre pinceau d’une couleur foncée et appliquez la peinture à l’intérieur des pétales, du côté proche du centre de la fleur.

Etape 4 : Effectuer le dégradé
Rincez votre pinceau, essorez-le sur le bord de votre bocal puis venez l’appliquer le long de votre peinture. La peinture se diffuse dans l’eau. Vous pouvez l’aider un peu avec votre pinceau ou avec la gravité en levant la feuille.
Peignez avec de l’eau le reste du pétale.

Faites de même pour l’ensemble de votre rose, pétale après pétale. Travaillez les pétales en quinconce pour éviter que vos pétales ne bavent sur les autres. Attendez bien que le pétale qui touche celui que vous travaillez soit sec avant de l’attaquer.

Dégradé effectué sur un pétale de rose

Si la diffusion vous semble faible ou pour de gros pétales, rajouter de la peinture dans la zone la plus foncée. Attention, ne faites cela que si votre pétale est encore bien humide, sinon vous aurez des marques d’auréoles.

Etape 5 : Fignoler votre rose
Une fois votre rose peinte dans son intégralité et sèche, vous pouvez venir assombrir les ombres avec votre peinture de ton moyen en procédant de la même façon. Pour éviter les auréoles, il est important de mouiller l’intégralité de votre pétale.
Vous pouvez ajouter autant de couches qu’il vous semble nécessaire.

Voici une vidéo de Jenna Rainey (encore !) comme ça, vous visualiserez ce que je vous raconte plus haut sur les dégradés :

Quelques Inspirations d’Artistes

Lors de mon étude pour peindre une rose à l’aquarelle, je me suis concentré sur la structure de la rose pour la comprendre et savoir réaliser une fleur avec du volume. Je vous ai montré plusieurs façons de peindre une rose, mais rien ne vous empêche de mixer le tout. Cet article est une base pour ensuite libérer votre créativité et trouver votre style. Dites-moi en commentaire si cet article vous a aidé à peindre des roses à l’aquarelle.

Partagez vos réalisations sur Instagram avec le #aquarellecreative et le tag @aquarelle.creative.

Certains liens sont des liens affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission si vous passez par eux, cela m’aide à entretenir ce blog, merci si vous le faites ! 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  • 1
  •  
  •  
  •  

6 commentaires

  • Jennifer

    Merci pour ce tutoriel super détaillé ! Quel talent ! Je suis admirative !

  • Caroline

    C’est vraiment bien expliqué. Merci beaucoup 😀 J’aime beaucoup l’exercice que vous conseillez où l’on doit retrouver les zones d’ombres et les zones de lumières sur les photos. Ça apporte beaucoup à la compréhension !

  • Stella

    Super article. J’aime beaucoup les aquarelles et depuis récemment je les utilise pour mes designs textile. Je vais tester quelques unes de tes techniques.

Laisser un commentaire

Cookie notice from Real Cookie Banner

Vous êtes libre de recevoir gratuitement la première partie de mon livre  "Débuter l'aquarelle" :)

%d blogueurs aiment cette page :