article pour réussir à peindre tous les jours
Challenge et défis

Comment réussir à peindre tous les jours ?

Voilà 15 jours que j’ai pris la décision de peindre quotidiennement. Comme je vous l’explique dans l’article de présentation, j’ai pris cette décision un peu sur un coup de tête (même si l’idée me trottait depuis que j’avais commencé à apprendre l’aquarelle). Ce n’est pas au niveau de la motivation que je risque de faillir pour tenir ce défi, mais au niveau de la discipline. Ce défi est un réel challenge pour moi au niveau organisationnel. Je suis motivé à réussir ce challenge.

Article pour réussir à peindre tous les jours
Pas le temps de lire l’article ? Enregistre cette épingle dans un de tes tableaux Pinterest pour le retrouver plus tard.

Pourquoi peindre tous les jours ?

Lorsque j’ai commencé l’aquarelle, je recherchais une activité facile à mettre en place ne nécessitant pas énormément d’investissement de matériel et que je puisse caser dans mon emploi du temps de super maman afin de m’échapper dans une bulle. J’étais fasciné par les œuvres que je voyais sur les réseaux sociaux, mais aussi par les carnets de croquis. Ca faisait tellement d’années que je voulais me remettre à dessiner ! Dessiner ou peindre tous les jours est devenu mon moment de méditation de la journée.

Quelle que soit la pratique, il n’y a pas de secret, pour progresser il faut pratiquer. Et plus la pratique est régulière, plus la progression est rapide. Savoir peindre n’est pas miraculeux, ça s’acquiert ! Ce n’est pas du jour au lendemain que les artistes deviennent artistes et qu’ils produisent de magnifiques aquarelles et encore moins en passant leur temps à ne rien faire.

Quand j’ai débuté l’aquarelle, j’ai peint tous les jours, vous savez la passion du débutant 😅.

Puis la réalité du quotidien nous rattrape, la phase de découverte arrive à sa fin et on a tendance à éloigner nos sessions de peinture (pas bien) voir pour certain de ne plus y toucher du tout. Mais je ne voulais pas ça. Je ne voulais pas me réveiller un matin en me demandant pourquoi je ne peins plus. Le dessin et la peinture sont des passions enfouies depuis trop longtemps pour que je les laisse à nouveau de côté. Je suis motivée !

Pratiquer une activité quotidiennement, même 15 min, nous fait progresser jour après jour et alimente la motivation. Le tout est de ne pas arrêter, car la reprise est difficile.

Je devais donc accompagner cette motivation d’un peu de discipline créative en créant une habitude quotidienne. Dans la suite de cet article, je vous explique ce que j’ai mis en place pour ancrer cette nouvelle habitude dans mon quotidien sans que cela devienne contraignant afin de ne pas abandonner.

Trouver du temps pour peindre tous les jours

Entre le moment où j’ai pensé « c’est ça qu’il faut que je fasse pour progresser rapidement » au moment où je me suis réellement dit « ok, à partir d’aujourd’hui je peins tous les jours » il s’est passé plusieurs mois. Pourquoi ? Parce que je n’arrêtais pas de me répéter que je n’avais pas le temps !

Eh ben, vous savez quoi ? Lorsque j’ai pris la décision de peindre tous les jours, je l’ai trouvée ce temps !

Comment est-ce que j’ai fait ?

J’ai commencé par faire un bilan de mon emploi du temps. J’ai listé tout ce que je faisais au cours de la journée afin de vraiment visualiser mes journées. Faites-le pour tous les jours de la semaine, car vos journées en week-end sont sans doute différentes

Voici un exemple de ce que pouvait ressembler mes journées avant d’y intégrer la peinture :

  • 6h30 – lever – petit déjeuner
  • 7h – réveil du grand, préparation des enfants
  • 8h – le grand part à l’école
  • toute la matinée : enfants, maison…
  • 13h – je mets les petits à la sieste
  • 13h30-15h30 – SIESTE des petits : moment de libre pour m’occuper de mon blog, administratif, clients…
  • 15h30- réveil des petits, goûter, préparation… école, goûter du grand, diner…
  • 20h30 – couché des enfants
  • 21h – série Netflix, lecture ou travail pour mes clients

Pour plus de visibilité, faites-le sur un agenda comme Google Agenda. Vous pouvez mettre des couleurs pour chacune de vos catégories et bouger les blocs facilement. Essayez d’être le plus précis possible en notant très précisément toutes vos actions de la journée comme le temps que vous passez à scroller votre smartphone sur Instagram.

exemple d'emploi du temps réalisé sur google Agenda
Exemple de bilan sur Google Agenda

Ensuite, j’ai pris une feuille et j’ai fait la liste de toutes les choses importantes pour moi que je souhaite faire et mes obligations, ce que je dois absolument caser dans ma semaine.
Pour chacune de ses tâches, j’y mets le nombre d’heures approximatif que ça me prendrait dans la semaine.

Par exemple :

  • me former à l’aquarelle et au dessin – au moins 2h par semaine
  • écrire deux articles par semaine (j’ai deux blogs) – entre 8 et 16h
  • peindre tous les jours – dans l’idéal 1h par jour au minimum 15 min

Puis j’ai comparé les deux :

  • Est-ce que je peux caser des choses dans mon emploi du temps actuel ?
  • Quels sont les temps perdus dans mon emploi du temps ? Par exemple, passer 20 min sur Instagram au réveil…
  • Quelles sont les activités que je pourrais éliminer ? Peut-être Netflix le soir ou mes 20 min sur Instagram 😉

Et pour finir, remodelez votre emploi du temps en y intégrant en priorité vos activités qui vous tiennent à cœur comme peindre tous les jours au moins 15 min.

Notez dans votre agenda le moment où vous avez prévu de peindre, car c’est un rendez-vous important avec l’aquarelle.

Je vous vois venir en vous disant 15 min c’est le temps qu’il me faut pour installer mon matériel ! Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un atelier près à usage pour peindre. Plus bas, je vous explique ce que j’ai mis en place pour rendre ces 15 min productives en peinture et non en déménagement.

Astuces pour ne pas procrastiner

Préparer son espace de travail

C’est le soir, vous finissez de dîner puis vous vous installez confortablement sur le canapé la télécommande à la main. Là deux solutions s’offrent à vous :

  • Lancer l’application Netflix pour regarder votre série préférée en vous disant « je m’y mettrais demain promis, il faut que j’installe tout le matériel, j’ai la flemme ce soir, je suis fatiguée ».
  • ou reposer cette télécommande et vous mettre à peindre.

Toutes les excuses sont bonnes pour préférer s’installer sur son canapé devant Netflix au lieu de s’activer à notre activité favorite, surtout si rien n’est près.

Notre cerveau cherche le plaisir immédiat. Installer du matériel n’est pas du plaisir, alors que simplement vous prélasser l’est.

Avez-vous remarqué que dans mon deuxième point il n’y a pas d’installation fastidieuse de matériel. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez consacrer un espace prêt à usage pour peindre. Moins vous aurez de choses à faire pour peindre, et plus facile sera l’exécution.
Le top serait d’avoir un petit atelier d’artiste, un bureau avec toutes vos petites affaires et que vous n’ayez qu’à vous asseoir devant pour peindre.

Je sais bien qu’on n’a pas tous la chance d’avoir un lieu dédié à la peinture, alors je vous propose de vous créer votre atelier nomade spéciale 15 min.

Prenez une boite ou un plateau et mettez y dedans :

  • votre boite d’aquarelle,
  • 1 ou 2 pinceaux,
  • un pot à eau,
  • une trousse avec du petit matériel (scotch, crayon…),
  • des feuilles prédécoupées au format 10 x 15 cm ou un carnet à croquis aquarelle.

Le mot d’ordre est simplicité et minimalisme. Le but est d’avoir tout à portée de main pour une installation en 2 min.

Pour peindre tous les jours j’ai installé ma petite palette et un pot à eau sur un petit plateau. Accompagné d’un carnet A5, je peux peindre n’importe où dans la maison (sur un coin de table, sur le canapé ou même dans mon lit) et surtout en moins de 2 min d’installation. Mon plateau est toujours sorti, prêt à l’emploi.
J’ai aussi rassemblé mes pinceaux dans un petit bac pour les transporter facilement et surtout, je peux les ranger humide. En fonction du projet, je prends le bac à pinceau ou simplement mon pinceau rond n°6.

Mon atelier minimaliste pour peindre tous les jours
Mon installation minimaliste spéciale 15min pour peindre tous les jours, toujours près !

Préparer ses projets

Maintenant que votre matériel est près, il ne vous reste plus qu’à peindre. Mais quoi ?
Pour peindre tous les jours, il faut avoir matière à peindre. Je vous propose de faire toute la phase de recherche en amont pour que lorsque vous vous installez avec vos pinceaux, il ne vous reste plus qu’à exécuter.

Pour ma part, je me suis créé deux listes de choses à peindre que je remplis quand l’inspiration et les idées me viennent :

  • une liste de petits projets ou exercices réalisable entre 15 et 30 min
  • une liste de plus grands projets pour les jours où vous avez plus de temps, ou même réalisables en plusieurs fois (vous savez quand il faut attendre que ça sèche pour passer à l’étape suivante). En gros je marque tout ce que j’aimerais réaliser.

Comme ça, les jours de manque d’inspiration, vous n’aurez plus qu’à piocher dans vos listes.

Vous pouvez rédiger vos listes sur une page de votre carnet ou même sur une feuille. Le plus important est de noter toutes vos idées au moment où elles viennent et toujours au même endroit. Personnellement j’utilise deux outils pour organiser mes listes :

  • Pinterest : je me suis créé des tableaux d’inspirations sur les différentes thématiques, dont un tableau « idée 15 min ». Pinterest est super pour faire de la veille, car il est possible d’épingler n’importe quelle image du web.
  • Notion (peut être remplacé par Trello ou un autre gestionnaire de projets) : en deux clics, j’y mets toutes mes trouvailles, je les classe et je suis la progression de mes projets. C’est aussi l’endroit où je regroupe tout y compris les projets de mes clients ou ce qui se passe sur ce blog.

J’ai juste un problème, c’est que mes listes se remplissent plus vite que je n’arrive à les réaliser 😂.

Si une petite démo de Notion et de comment on peut l’utiliser pour ses projets vous intéresses, indique-le-moi en commentaire 👇

Commencez

Il y a un secret que les vrais écrivains connaissent et que les amateurs ignorent : ce n’est pas l’écriture qui est difficile. Ce qui est difficile, c’est de s’asseoir pour écrire. Ce qui nous empêche de nous s’asseoir, c’est la résistance.

The war of art de pressfield

Selon Pressfield, on a tous une force interne qui nous empêche de créer. Il la nomme résistance.

Vous savez, ce petit truc qui nous retient de commencer une activité qui pourtant nous tient à cœur. On la retrouve à chaque fois qu’on doit partir au sport, au cours de musique ou de peinture ou encore tout simplement sortir ses pinceaux, et qu’une force nous retient scotcher au canapé… Et puis on se souvient qu’elle nous fait le coup à chaque fois, mais une fois qu’on a commencé, on est heureux d’y avoir résisté.

Pour réussir à contrer cette force invisible, il n’y a pas de secret, il nous faut de la discipline et de la motivation. Quelques astuces :

  • 5 minutes : quand vous sentez cette résistance qui vous empêche de peindre, dites-vous juste 5 min. 5 min ce n’est rien. Puis voyez au bout de 5 min ce que vous ressentez. Si vraiment ça ne marche pas aujourd’hui, laissez tomber, mais quand vous aurez mis vos premiers coups de pinceau il y a de fortes chances que vos 5 minutes se transforment en 1 heure de plaisir.
  • ne loupez jamais 2 fois de suite sinon ça sera 3 jours, puis 4 jours, puis 5… sans peindre.
  • faites en sorte que vous pouvez travailler immédiatement (je vous renvoie plus haut dans l’article)
  • changez de lieu : prenez votre carnet et sortez peindre à l’extérieur. C’est bête, mais ainsi vous trompez votre cerveau sur vos intentions.
  • trouvez votre déclencheur pour indiquer à votre cerveau que vous rentrez en phase de création : un petit café, écouter de la musique, le tout est de se mettre dans une ambiance particulière. Par exemple, lorsque je me mets à écrire, je me prépare un café et j’écoute toujours la même playlist. Idem pour la peinture.

Ce dernier point peut être associé à un rituel afin de créer une habitude. Une habitude est plus simple à ancrer si elle est accompagnée d’un rituel, mais aussi si elle est effectuée toujours au même moment de la journée.

Comment garder sa motivation ?

Se fixer des objectifs SMART

Le dernier point et pas des moindres, c’est votre motivation qui vous permettra de peindre tous les jours.

C’est grâce à votre motivation que vous aurez le désir de mettre en place un système pour y arriver. Et la base de votre système (ou plan d’action) ce sont les objectifs.

Donc, commençons par être SMART dans nos objectifs. Le but est d’arriver à peindre tous les jours et de ne pas abandonner en chemin. Je pense que la partie la plus importante de votre objectif est de le définir réaliste et réalisable, donc commencez petit pour tester puis revoyez vos objectifs dès que les premiers seront atteints.

S : spécifique
M : mesurable
A : atteignable
R : réaliste
T : temporel

Votre objectif SMART pourrait être : je peins 15 minutes par jours pendant 1 semaine.

Et il pourrait évoluer en :

  • Je peins 30 minutes par jour pendant 1 semaine
  • Je peins 15 minutes par jour pendant 30 jours
  • Je fais une aquarelle 10 x 15 cm tous les jours pendant 30 jours
  • Je peins un paysage tous les jours pendant 90 jours

Adaptez votre objectif de sorte qu’il soit réalisable, mais qu’il reste tout de même ambitieux. Si c’est trop facile, il n’y a plus le côté challenge pour obtenir cette sensation de dépassement de soi et d’être fier d’avoir réussi.

Se récompenser

Avant je ne le faisais pas, mais depuis que j’ai commencé à me récompenser à chaque palier que je me suis fixé, je ne peux plus m’arrêter 😂.

Se récompenser lorsque l’on atteint ses objectifs est un véritable boost de motivation. Plus que la récompense en elle-même, ça marque le passage au palier supérieur, vous avez accompli quelque chose d’important. Comme au sport, lorsque vous passez un niveau, vous êtes récompensé par une ceinture ou un badge. Pour vos objectifs c’est la même chose.

Avant de commencer, notez votre récompense à la suite de votre objectif.

Le dessin et la peinture demandent beaucoup de patience et de pratique pour avoir des résultats. En plus bien souvent des résultats qui ne seront pas à la hauteur de nos espérances. La motivation est un véritable moteur pour peindre tous les jours.

En résumé, pour peindre tous les jours il faut :

  • de la motivation
  • se faciliter la pratique
  • se discipliner en se fixant un moment créatif dans son emploi du temps
  • être patient
  • se récompenser à chaque palier atteint
  • ne pas arrêter
  • continuer à être patient et motivé

Dites-moi en commentaire si vous avez déjà mis en place une pratique quotidienne, si vous avez réussi à que ça devienne une habitude et comment vous avez fait.

Certains liens sont des liens affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission si vous passez par eux, cela m’aide à entretenir ce blog, merci si vous le faites ! 😉

4 commentaires

Laisser un commentaire

Cookie Consent with Real Cookie Banner

Vous êtes libre de recevoir gratuitement la première partie de mon livre  "Débuter l'aquarelle" :)

%d blogueurs aiment cette page :