Sélectionner une page

Vous posez vos premiers coups de pinceau sur votre feuille, et vous remarquez que tout ne se passe pas comme vous l’imaginiez. Les couleurs se mélangent sans que vous le vouliez, des marques bizarres apparaissent, les coups de pinceau se voient, bref ça ne va pas. Dans cet article je vous présente des techniques aquarelle de base que tous les débutants peuvent apprendre facilement afin de mieux comprendre et maitriser ce qu’il se passe sur votre feuille et dans votre palette.

La technique aquarelle de base : le mouillé sur sec

La première technique à explorer quand on débute à l’aquarelle est le mouillé sur sec. Le mouillé sur sec consiste à peindre avec un pinceau bien imbibé de peinture sur le papier sec. Le rendu sera différent en fonction de la charge de votre pinceau. Du coup, en fonction de ce que vous cherchez à obtenir, vous chargerez votre pinceau différemment.

Pour réaliser un grand aplat de peinture sans trace de pinceau (appelé aussi lavis), le pinceau sera bien chargé en peinture liquide. D’ailleurs on inclinera la feuille pour concentrer le surplus de peinture à un seul emplacement afin d’éviter les auréoles.

Si au contraire, votre zone à peindre est plus petite ou que vous cherchez de la précision, le pinceau sera égoutté ou essuyé sur un essuie-tout avant d’appliquer la peinture.

Technique du mouillé sur sec : on applique de la peinture humide sur un support sec. La base peut être le papier ou de la peinture déjà sèche. Attention, appliquer de la peinture trop liquide peut créer des auréoles.
Technique du mouillé sur sec

Vous pouvez utiliser cette technique sur votre papier blanc ou sur une zone déjà peinte. Pour ajouter une couche de peinture sur une autre, on utilisera un pinceau peu ou moyennement chargé afin d’éviter de soulever la première couche. Souvent, on ajoute des couches de peinture afin de foncer une zone.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les lavis à l'aquarelle

La technique aquarelle la plus importante : le mouillé sur mouillé

Cette technique d’aquarelle consiste à peindre sur une surface mouillée. Ça peut être de l’eau propre qui est préalablement appliquée ou un premier jus coloré. Cette technique est utilisée pour avoir du flou, de l’approximatif et est souvent utilisé en première couche. Le grand avantage de cette technique est que tant que la surface est mouillée, vous pouvez ajouter de la peinture sans risquer d’obtenir des auréoles à la condition que votre pinceau diminue en liquide au fur et à mesure que votre surface sèche.

Technique aquarelle du mouillé sur mouillé : le papier est préalablement mouillé avec de l'eau. Lorsque l'on dépose de la peinture "humide", celle-ci se diffuse dans l'eau présent à la surface du papier.
Technique du mouillé sur mouillé

Moins votre surface est humide, moins votre pinceau est chargé en liquide, meilleur sera votre contrôle et votre précision.

Il y a différents niveaux d’humidité sur la feuille, et vous n’aurez pas le choix que d’apprendre par l’expérience, car celui-ci se repère par la surbrillance de votre feuille.

Beaucoup d’aquarellistes utilisent le mouillé sur mouillé pour effectuer leur mélange de couleur directement sur la feuille.

Le mélange des couleurs

Connaître ses couleurs, leur rendu et surtout ce qu’il se passe si on mélange tel ou tel couleur ensemble fait partie des techniques aquarelle indispensables. Pour maitriser le mélange des couleurs, je vous conseille de partir sur une palette réduite de 6 à 12 couleurs. En théorie, il vous suffit de 3 couleurs primaires pour obtenir toutes les couleurs.

roue chromatique à l'aquarelle pour découvrir sa palette
Exemple de roues chromatique réalisées à l’aquarelle à partir de la palette Cotman Winsor & Newton

On retrouve plusieurs phases dans le mélange des couleurs :

  • savoir concrètement réaliser un mélange,
  • connaitre quelles couleurs mélangées entre elles pour obtenir tel résultats,
  • savoir ajuster une couleur,
  • connaitre l’effet des complémentaires et quand les utiliser dans sa peinture.

Pour réussir à maitriser au mieux le mélange des couleurs, je vous conseille de commencer par réaliser une roue chromatique composée des primaires et des secondaires. Puis de créer votre nuancier des complémentaires, il vous fera gagner du temps lorsque vous rechercherez un gris ou un brun. Et forcément le mieux pour tout retenir est de s’entrainer 😉.

nuancier de l'ajout de la complémentaire à la couleur primaire : on obtient alors des gris et des bruns
Nuancier des complémentaires : ajout de la couleur complémentaire dans la primaire avec la palette Cotman de Winsor & Newton

Il y a deux façons de réaliser les mélanges de couleurs :

  • sur votre palette de mélange en prélevant de la peinture de base et en la déposant sur la palette puis de « touiller » avec votre pinceau,
  • ou sur votre feuille directement en appliquant les couleurs dans l’humide.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Peindre en négatif à l'aquarelle

Le rendu n’est pas identique et vous préférerez plutôt l’une ou l’autre façon de faire.

différence entre le mélange de couleur effectué sur la palette ou effectué directement sur la feuille dans la peinture humide.
Différence entre le mélange de couleur effectué sur la palette ou sur la feuille dans la peinture humide.

Le retrait de peinture

Le retrait de peinture permet d’éclaircir une zone. Cette technique aquarelle simple consiste tout simplement à retirer de la peinture avant séchage, lorsque la peinture est encore humide.

Pour retirer la peinture, nettoyez votre pinceau et séchez-le. Ensuite, passez le pinceau là où vous souhaitez retirer de la peinture. Nettoyez et recommencez si besoin.

De cette façon vous pouvez ouvrir des blancs ou même créer des nuages.

Effectuer un retrait de peinture sur aquarelle encore humide à l'aide d'un pinceau ou d'un chiffon
Retrait sur zone humide

La technique du repentir

L’idée est la même qu’au-dessus, donc de retirer de la peinture, mais cette fois sur une peinture déjà sèche. De cette façon vous pouvez nettoyer un contour, effacer une auréole ou créer un blanc.

Pour effectuer un repentir de peinture, il vous faut de l’eau, un pinceau propre assez dur et un essuie-tout. Une fois que vous avez tout sous la main, appliquez de l’eau sur la zone à nettoyer, gratter un peu la peinture avec le pinceau afin de la décoller (d’où l’importance de peindre sur du papier de bonne qualité) et éponger avec votre chiffon. Nettoyez votre pinceau et recommencez ci besoin.

Effectuer un repentir c'est à dire un retrait de peinture sur une aquarelle déjà sèche
Repentir sur aquarelle sèche

Personnellement, je suis une pro du pinceau qui virevolte et me laisse de belles traces. Cette technique me sauve mes aquarelles régulièrement.

Voici les techniques essentielles selon moi lorsque vous débutez l’aquarelle. Afin de mieux comprendre et de maitriser vos rendu du mieux que possible, il est important de tester et d’étudier ces techniques d’aquarelle. De cette façon, vous pourrez choisir au mieux la façon de peindre en fonction du rendu désiré.

Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Découvrez les 5 techniques indispensable à connaître quand on débute l'aquarelle.
Cookie Consent with Real Cookie Banner